Cuisine : Je vous partage mes passions

La cuisine a toujours été une passion bien française, et encore aujourd’hui, nous pouvons affirmer (sans être trop chauvin) qu’elle fait partie des meilleures cuisines du monde. Aujourd’hui, je vais donc m’employer à vous le prouver, en faisant le tour de ce qui se fait de mieux, et aussi, de pire en ce qui concerne la nourriture. 

Les meilleurs plats du monde

Pour vous mettre en appétit, dans un premier temps, j’ai choisi de vous parler des meilleurs plats du monde. Vous découvrirez le pire bien assez vite. Bien entendu, et c’est aussi ce qui fait la magie de la cuisine, cette liste est très subjective, car comme dit le vieil adage, “les goûts et les couleurs ne se discutent pas”. Aussi, pour éviter tout quiproquo, je ne vais pas vous parler de plats, mais plutôt de pays où il fait bon vivre lorsqu’on aime manger. 

Commençons par les pays proches de chez nous. Ils sont tout simplement classés par ordre alphabétique, car selon les années et le classement, un pays passe parfois devant un autre. 

  • L’Espagne : contrairement à ce que beaucoup de personnes imaginent, l’Espagne ne se résume pas à la paella et au jambon. Il y a bien d’autres spécialités à découvrir, si vous voulez bien vous donner la peine de sortir des restaurants pour touristes.
  • La Grèce : si vous avez la chance de vous y rendre pour les vacances, en plus des paysages de cartes postales, vous allez très certainement découvrir que la Grèce possède une cuisine nationale gastronomique et variée. Cela justifie clairement sa place au sein de ce classement.  
  • L’Italie : là aussi, il va vous falloir bousculer vos habitudes, car il est tout à fait possible de manger autre chose que des pâtes et de la pizza en Italie.

Si vous partez un peu plus loin, je vous invite également à découvrir la cuisine péruvienne, libanaise ou bien encore chinoise qui sauront sans aucun doute, vous surprendre dans l’accord parfait des mets et des saveurs. Vous avez aussi la cuisine indienne, thaï et mexicaine. Elles vous permettent aussi de vous régaler, mais elles sont aujourd’hui un peu plus connues du grand public que les plats péruviens. 

Les machines à sous nourriture

Si vous vous ennuyez pendant vos escales à travers le monde ou si vous avez envie de découvrir la cuisine sans bouger de chez vous, vous pouvez toujours expérimenter les machines à sous qui ont choisi pour thématique la nourriture

Si vous n’êtes pas familier avec les casinos et encore moins avec ce type de machine, sachez que les fabricants et les développeurs regorgent d’imagination dans ce domaine. Vous pourrez ainsi aligner trois piments ou trois sushis pour empocher le jackpot. Sachez également que si vous êtes un bec sucré, vous aurez l’embarras du choix en ce qui concerne les machines à sous. Le plus dur sera de choisir, si vous voulez jouer avec des cupcakes, des jellybean ou des chocolats.

La bonne nouvelle si vous remportez le jackpot, c’est que cela vous permettra de découvrir la vraie gastronomie en vous payant un très bon restaurant. En attendant, vous pouvez toujours réserver une table au restaurant du casino. Les plats sont souvent succulents.

Le pire plat au monde

Maintenant que vous n’avez qu’une envie, celle de dévorer tout ce qui se trouve sur la table, je vais vous parler des plats les plus difficiles à avaler pour un occidental. Vous allez voir que vous n’avez pas forcément besoin de faire des milliers de kilomètres, pour trouver ce genre de plat à la carte d’un éventuel restaurant.

  • Le Haggis : il est mondialement connu et arrive souvent en tête du classement. Il s’agit d’un plat traditionnel écossais qui mélange de la graisse de rognon, du foie, du cœur et les poumons d’un mouton, auxquels sont ajoutés des oignons, selon la recette. L’ensemble est cuit pendant plusieurs heures dans l’estomac même du mouton.
  • Le Casu Marzu : C’est encore plus proche de nous, puisque ce plat est Français. Il s’agit ni plus, ni moins d’un fromage corse au lait de brebis sur lequel sont injectés volontairement des larves de mouches. Ces dernières vont se développer et casser l’acidité de ce “fromage”. Sachez que certains Corses autorisent de retirer les vers avant de le manger, mais pourquoi se priver de si bonnes protéines, alors qu’elles sont à portée de bouche. 
  • Le Balut : Cette fois, nous nous éloignons de l’Europe, pour découvrir que dans toute l’Asie du sud-est, il est possible de manger des fœtus de canard cuits dans l’œuf lui-même. Attention, il ne s’agit pas d’un simple œuf de canard. Lorsque vous allez retirer la coquille, vous pourrez y voir le bec, les pattes et même des plumes. Il semblerait qu’une fois avalé, cet œuf vous fait bénéficier de ses vertus aphrodisiaques.
  • Kiviak : Il va falloir vous rendre au Groenland pour pouvoir gouter des mergules (sorte de petits oiseaux) qu’il faut laisser fermenter dans le corps d’un phoque pendant environ sept mois. Il faut noter que les oiseaux ne sont pas vidés. Les viscères fermentent donc elles-aussi. 

Sachez que si vous aimez les petits animaux sympathiques, vous pourrez manger sans problème de la marmotte bouillie en Mongolie ou bien encore du cochon d’inde grillé en Amérique du Sud. Certes, les deux dernières recettes sont moins étranges que celle de la liste, mais c’est sans doute à cause de notre vision anthropomorphique de ces deux animaux. Il n’y a plus maintenant qu’à vous souhaiter un bon appétit. 

Comment apprendre à cuisiner ?

Si vous avez encore faim et que vous avez envie de vous mettre à la cuisine, avant même de vous lancer dans la recherche de recettes, il faut bien vous équiper. En effet, tous les grands cuisiniers vous le diront, il est impossible de faire de la bonne cuisine avec du mauvais matériel. 

Rassurez-vous, vous n’avez pas forcément besoin du dernier robot à la mode, pour bien cuisiner. Par contre, nous vous conseillons d’investir dans :

  • De bons couteaux
  • Une poêle
  • Une batterie de casseroles adaptées à vos feux 
  • Un fouet
  • Un ou plusieurs bols
  • Une passoire

Une fois tous ces ustensiles en votre possession, nous vous conseillons de suivre des cours. Libre à vous de prendre des cours dans une vraie cuisine ou de suivre des tutos sur internet.